Crédit avec saisie sur salaire : les conseils de Younited Credit

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Une saisie sur salaire fait suite à une décision judiciaire. Quel qu’en soit le motif, elle ne constitue pas une entrave à l’obtention d’un crédit, hormis dans certaines situations particulières. Une saisie sur salaire n’est en effet pas inscrite sur un fichier à la Banque de France, à l’instar d’un incident de paiement.

Il est ainsi possible de concrétiser un projet en souscrivant un prêt personnel avec saisie sur salaire, ou de sortir de l’ornière par un rachat de crédit avec saisie sur salaire. Le dossier de l’emprunteur doit cependant être solide : comment le préparer ?

 

Les causes d’une saisie sur salaire

 

De multiples situations peuvent donner lieu à une saisie sur salaire :

- un retard dans le règlement de l’impôt : dans ce cas, demander un échéancier pour étaler la dette dans le temps ;
- des loyers impayés : si la somme est importante, mieux vaut emprunter l’argent à un proche et le rembourser au fur et à mesure, car le montant de la somme due pourrait occasionner un refus de crédit avec saisie sur salaire de la part de l’organisme prêteur ;
- une pension alimentaire versée de manière irrégulière ou occasionnelle : cela donne lieu à une décision par le juge de saisie sur salaire, qui n’impacte en aucune manière l’octroi d’un prêt ;
- le non-règlement des échéances d’un crédit en cours : l’incident de paiement sera signalé à la Banque de France ; il sera donc très difficile de contracter un nouveau crédit, à moins de proposer une garantie solide, un bien immobilier par exemple.

 

La préparation du dossier de demande de crédit avec saisie sur salaire

 

La transparence est de loin la meilleure attitude à adopter pour mettre toutes les chances de son côté :< :p>

- en expliquant, preuves à l’appui, les raisons de la saisie sur salaire, le montant et la durée, le dossier sera étudié avec un a priori plutôt positif.
- Le profil bancaire de l’emprunteur est un autre atout : un dépassement de découvert autorisé ou des rejets de prélèvements sont de mauvais augure. Les relevés bancaires fournis doivent donc être irréprochables.
- Un emploi stable et durable, en CDI depuis quelque temps chez le même employeur ou, à défaut, aucune période d’inactivité entre deux employeurs constituent autant de bons points. Les fiches de salaires en témoigneront.
- Un co-emprunteur ou un bien immobilier sont de nature à rassurer l’organisme bancaire, si le dossier n’est pas solide.