Crédit ingénieur : les conseils de Younited Credit pour l'obtenir

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
  1. Conseils pour obtenir un credit ingenieur

Beaucoup d’ingénieurs font aujourd’hui le choix de travailler en indépendant. Dans cette situation, un ingénieur a parfois besoin, pour lancer ou booster son activité, de recourir au crédit. Quelles sont les solutions les plus adaptées ? Nos conseils.

 

Les types de financements disponibles


En fonction du statut choisi, auto-entrepreneur ou profession libérale, du montant et du besoin en financement, plusieurs types de solutions s’offrent à un ingénieur :

- pour démarrer son activité en auto-entrepreneur : en dessous 10 000 €, de il est plutôt recommandé de recourir au micro-crédit ou à un prêt personnel, de type prêt à la consommation ;

- Pour les sommes au-dessus de 10 000 € : le recours à crédit professionnel classique est plutôt recommandé.

En profession libérale, un ingénieur peut également financer un achat en matériel avec le crédit-bail : sans apport, il permet de devenir propriétaire d’un équipement loué.

 

Le crédit ingénieur, quelles conditions ?


Obtenir un prêt nécessite, en général, de justifier de l’existence légale de l’entreprise, de préciser la nature du besoin et de présenter les derniers bilans ou un business plan. Dans le cas d’une création d’activité, un apport personnel peut être demandé : il peut se monter jusqu’à 30 % du montant du projet.

Une caution ou un garant peuvent également vous être demandées. Si l’ingénieur passe par un micro-crédit, l’organisme de financement dédié, l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique), demande ainsi de présenter un « témoin », garant à hauteur de 50%.

 

A qui s’adresser pour obtenir un crédit ingénieur ?


Aujourd’hui, les banques et les organismes de crédit proposent de nombreuses solutions pour les ingénieurs indépendants : une première solution consiste donc à étudier les offres proposées et à faire jouer la concurrence pour obtenir le crédit le plus avantageux. Pour les micro-crédits, l’ADIE propose des solutions spécifiques aux auto-entrepreneurs.

Sinon, une autre solution existe : passer par le financement participatif. Sur Internet, les plateformes de crédit s’appuyant sur une communauté d’investisseurs répondent aux besoins de financement des ingénieurs. L’avantage : des démarches simplifiées et des taux plus justes.