Crédit artisan : les conseils de Younited Credit pour l'obtenir

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Que l’on se lance ou que l’on souhaite investir dans son activité, un crédit artisan est toujours le bienvenu. Mais comment obtenir un tel coup de pouce ? Des conseils pour décrocher un crédit facilement, au taux le plus juste.

 

Où obtenir un crédit artisan ?


La première étape avant d’obtenir un crédit artisan passe par le choix de son interlocuteur. Aujourd’hui, les prêts de type « professionnels » sont essentiellement proposés par des organismes agréés, les banques en particulier.

- Une première option consiste donc de s’adresser à une banque. S’il apparaît naturel pour un artisan de se tourner vers « sa » banque, il ne faut pourtant pas hésiter à faire jouer la concurrence en allant se renseigner ailleurs. Comparer les propositions permet, pour un artisan, de trouver l’offre la plus avantageuse.

- L’autre option, désormais souvent utilisée, est la suivante : passer par le financement participatif sur Internet. Certaines plateformes proposent ainsi de mettre directement en relation des investisseurs avec les artisans en recherche d’un crédit. L’avantage ? Une réponse plus rapide et des taux plus compétitifs.

 

Quels éléments fournir pour obtenir un crédit artisan ?


La deuxième étape pour obtenir son crédit artisan consiste à monter un dossier de demande de prêt. Ce dossier comporte un certain nombre de justificatifs, en général :

- une présentation complète de l’entreprise ;

- une présentation du projet à financer et son montant ;

- la carte nationale d’identité du chef d’entreprise ;

- l’extrait Kbis de l’entreprise ;

- les trois derniers bilans ou un bilan prévisionnel.

 

Optimiser ses chances d’obtenir un crédit artisan


Une fois le dossier déposé, les banques font souvent passer un entretien aux artisans à la recherche de crédit. Pour mettre toutes les chances de son côté, mieux vaut s’y préparer : l’essentiel est d’insister sur les points forts du projet.

Du côté des plateformes participatives, l’objectif est surtout de capter l’attention des investisseurs. Comment ? En soignant la présentation écrite qui souligne les ambitions de l’entreprise artisanale et le potentiel du projet à financer.