Crédit à la consommation : l’activité poursuit sa hausse !

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
  1. Credit consommation activité poursuit sa hausse
Crédit à la consommation : l’activité poursuit sa hausse !

Crédit à la consommation : l’activité poursuit sa hausse !

D’après les chiffres estivaux de l’Association française des sociétés financières (ASF), la production de crédits à la consommation connaît toujours un excellent dynamisme en 2017. La phase de redressement initié depuis deux ans se confirme et s’amplifie, bien que l’évolution soit différenciée selon le type de prêt !


Les financements par crédit à la consommation sont en forte hausse depuis 2015


La production de crédits à la consommation affichait une hausse de 7,8 % en juillet 2017, par rapport au même mois de l’année précédente. Une évolution qui varie toutefois en fonction des types de crédits puisque sur la même période :

- les crédits d’achat d’automobiles neuves augmentent de 26,5 % et ceux d’automobiles d’occasion de 22,1 % ;
- les financements dédiés aux biens d’équipement (meubles, appareils électroménagers, appareils multimédias) sont en hausse de 9,5 % ;
- les crédits renouvelables s’accroissent de 4,3 % ;
- tandis que les prêts personnels baissent de 3,5 %.

Par ailleurs, si la production de crédits à la consommation avait marqué un trou d’air pendant l’été 2016, les signaux demeurent très positifs au cours de la période estivale cette année : on note une progression de 2,3 % des financements depuis le mois de mai 2017. Grâce à ce net dynamisme, le marché des crédits à la consommation se rapproche de plus en plus de sa production d’avant-crise : soit son plus haut niveau historique !


Le marché est tiré vers le haut par les opérations de location avec option d’achat



Si les opérations de crédit classiques toutes confondues (crédits affectés, crédits renouvelables, prêts personnels) n’augmentent que de 2,7 % sur un an, les opérations de location avec option d’achat elles bondissent de plus d’un tiers : +35,6 % ! En conséquence, la part des LOA dans les crédits à la consommation contractés passe de 15 % en juillet 2016 à plus de 20 % en juillet 2017.

Ce sont notamment les locations avec option d’achat dans le secteur automobile qui connaissent la hausse la plus importante : +41,3 % depuis juillet 2016, +14,2 % depuis mai 2017. Les LOA relatives aux autres matériels augmentent elles aussi, mais de manière plus modérée : +4,5 % en un an.