Les différents types de réparations de votre voiture et leur coût

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
financement réparation voiture

Pour aller loin, il faut ménager sa monture, dit l’adage populaire. En matière d’automobile, c’est la même chose : il est capital de veiller au bon entretien de sa voiture, et de faire les réparations lorsqu’elles s’imposent — avant, par exemple, qu’il ne soit trop tard… Quelles sont les réparations les plus importantes ? Combien coûtent-elles ? Comment financer les réparations d’un véhicule ?

L’ENTRETIEN DE SA VOITURE, UNE HISTOIRE DE BON SENS

 

Commençons par l’évidence : bien entretenir sa voiture commence par respecter quelques règles de bon sens. La plupart n’impliquent même pas de faire appel à un garagiste ! Citons notamment :

• faire les niveaux régulièrement. Il s’agit de vérifier que le moteur dispose des bonnes quantités d’huile et de liquide de refroidissement pour fonctionner sans problème ;

• vérifier la pression des pneus, en particulier avant et après un long voyage. En plus de préserver les pneumatiques des risques de crevaison ou de dégradation trop rapide, il s’agit d’une règle élémentaire de sécurité !

• respecter les préconisations du constructeur. Cela permet également d’éviter de se retrouver avec une panne qui serait exclue de la garantie constructeur ;

• ne pas attendre pour changer une optique défectueuse. Il est conseillé de toujours avoir une boîte de secours dans le coffre ;

• effectuer dans les temps la vidange moteur constitue une assurance de ne pas voir la mécanique s’encrasser, voire, pire, le moteur casser ;

• laver régulièrement la carrosserie permet d’éviter les risques de corrosion.

D’autres opérations d’entretien, plus complexes, doivent être confiées à un garagiste — à moins d’être soi-même un très bon bricoleur. C’est le cas de la vérification et du changement si besoin des bougies d’allumage (tous les 20 000 km) et des différents filtres.

 

LA RÉPARATION MÉCANIQUE

 

En matière de réparation automobile, celles-ci sont incontournables. Les réparations mécaniques concernent le fonctionnement du moteur et de toutes les autres parties mécaniques du véhicule. Il peut ainsi s’agir de changer :

• une durite ;

• une courroie de distribution ;

• une bougie d’allumage ;

• des freins ;

• des amortisseurs ;

• des plaquettes ;

• etc.

Les exemples sont nombreux ! Dans l’idéal, les réparations mécaniques doivent être confiées à un professionnel, le mécanicien. Il peut s’agir d’un prestataire indépendant, ou travaillant pour un concessionnaire du même groupe que votre véhicule. De par la variété des opérations possibles, le prix des réparations mécaniques varie fortement d’un problème à l’autre, mais aussi d’un constructeur à l’autre. La même opération peut ainsi coûter trois fois cher chez BMW, Mercedes ou Audi que chez Renault, Peugeot ou Fiat !

 

LES RÉPARATIONS DE CARROSSERIE

 

Les réparations de carrosserie vont concerner l’enveloppe extérieure du véhicule. Celle-ci peut être endommagée par un accident de la route, une erreur d’inattention sur un parking, un acte de vandalisme, un accrochage sans gravité corporelle...

Elles doivent être confiées à un carrossier. Seul ce professionnel peut assurer à la fois la beauté du véhicule et la sécurité des passagers. Il pourra également reprendre une peinture si celle-ci avait été endommagée.

Le prix d’une réparation de carrosserie varie selon la prestation réalisée et sa technicité. Il faut ainsi prendre en compte :

• l’éventuel remplacement de pièces entières ;

• les différentes fournitures nécessaires (mastic, peinture, etc.) ;

• le redressage et le débosselage de la tôle ;

• le coût de la main-d’œuvre différent selon le prestataire et la région ;

• les travaux mécaniques qui s’imposeraient ou non.

En moyenne, les tarifs horaires d’un carrossier se situent entre 40 euros pour une opération courante et 70 euros pour une intervention à haute technicité.

 

LES RÉPARATIONS DE CARROSSERIE

 

D’autres opérations plus courantes ne constituent pas vraiment une réparation. Il n’empêche : ces pièces sont à changer impérativement pour ne pas prendre de risque sur la route. Il s’agit par exemple des balais d’essuie-glace, du remplacement du pare-brise suite à une fissure, de l’ajout de liquide lave-glace...

Plusieurs options s’offrent alors aux propriétaires de véhicules :

• les marques constructeurs ;

• les grandes marques automobiles ;

• les marques low cost.

La qualité ayant un prix, ce sont souvent les premières qui sont les plus chères.

 

Des réparations s’imposent, mais vous n’avez pas le budget pour ? Plutôt que de laisser traîner, tournez-vous vers un prêt auto pour les financer. Mieux vaut prévenir que guérir !