Une nouvelle prime à la casse dès la rentrée 2017

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité
  1. Nouvelle prime a la casse rentree 2017
Une nouvelle prime à la casse dès la rentrée 2017

Une nouvelle prime à la casse dès la rentrée 2017

En mars 2017, Emmanuel Macron exprimait sa volonté de relancer la prime à la casse. Alors candidat du parti En Marche pour les Présidentielles, celui-ci incluait dans son programme environnemental son intention de rajeunir le parc automobile français. Cinq mois plus tard, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot confirme que cette prime à la casse verra le jour en septembre prochain. Zoom sur cette prime !


Qu'est-ce que la prime à la casse exactement ?


Il s'agit d'une prime que l'état verse à une personne se débarrassant de son vieux véhicule. Le but de cette prime étant d'augmenter les ventes de véhicules propres. Cette prime a donc pour vocation de servir le propos écologique en limitant le nombre de voitures diesel. Les personnes qui pourront bénéficier de cette prime seront ceux qui se débarrasseront donc d'un diesel pour acquérir un véhicule propre.

Cela étant tous les diesels ne seront pas concernés, mais seulement les modèles ayant plus de 11 ans, c'est-à-dire tous ceux qui ont été immatriculés avant le 1er janvier 2006. De plus, seuls les véhicules particuliers sont concernés. En fonction de la cote Argus de votre voiture, vous pourrez prétendre jusqu’à 2000€ pour l'achat d'une voiture totalement propre, c'est-à-dire n'émettant aucun CO2 par kilomètre.


L'échec de la prime à la casse


Le dispositif actuel de la prime à la casse est un échec. Celui-ci prévoit 4000€ pour l'achat d'un véhicule propre et 2500€ pour l'achat d'un véhicule émettant entre 20 et 60g de CO2 par kilomètre. Or, en juin 2017, la Cour des Comptes a annoncé que seulement 242 foyers ont profité de cette prime à la casse sur l'année 2016. Il semblerait que la cause soit le montant trop faible du bonus (lequel s'élève à 1000€ pour si le véhicule respecte la norme Euro 6 et à 500€ si elle est Euro 5.

Autant de paramètres qui font que la prime obtient pour le moment des résultats désastreux, les particuliers préfèrent pour le moment se tourner vers des sites comme l’Argus ou Autovisual pour l’achat d’un véhicule d’occasion.


Comment l'état va-t-il financer cette nouvelle prime à la casse ?


Alors que Nicolas Hulot doit présenter le nouveau dispositif de la prime à la casse au mois de septembre 2017, aucune information n'a encore été fournie sur la façon dont l'état va financer cette prime. Néanmoins, il semblerait que l'état compte sur l'équilibre du bonus-malus. Le malus étant une taxe additionnelle que l'état perçoit pour tout véhicule émettant un taux de dioxyde de carbone dépassant le taux fixé par l'article 1011bis.