Taux pour un emprunt conso : les conseils de Younited Credit

Votre Projet
  • Trésorerie
    Trésorerie
  • Véhicule neuf
    Véhicule neuf
  • Véhicule d'occasion
    Véhicule d'occasion
  • Rachat de crédits
    Rachat de crédits
  • Travaux et amélioration de l'habitat
    Travaux et amélioration de l'habitat
  • Autre projet
    Autre projet
Votre Projet
Montant souhaité

Les taux de crédit conso ont démarré 2018 à des niveaux très bas qui devraient globalement perdurer sur toute l’année. Cette tendance et le climat économique de confiance actuel devraient amener les Français à recourir davantage au crédit. Voici quelques conseils pour bien appréhender les emprunts conso et leurs taux.

 

Bien différencier les types d’emprunt conso

 

Le terme « crédit à la consommation » regroupe plusieurs catégories différentes d’emprunt : les crédits auto, les crédits moto, les prêts travaux et les prêts personnels. Chacun de ces crédits conso ont d’ailleurs leur propre taux d’emprunt à l’exception des crédits auto et moto qui affichent la plupart du temps les mêmes taux dans les établissements financiers.

Catégorie d’emprunt conso la plus demandée par les Français en 2017, le prêt personnel est extrêmement populaire car il s’agit d’un crédit conso non affecté, c’est à dire pouvant être obtenu sans avoir à justifier ses dépenses. Les prêts personnels sont en général octroyés jusqu’à 75 000 € et ils sont remboursables à des mensualités constantes pendant une période allant de 1 à 5 ans.

 

Prendre le temps de comparer les taux d’emprunt

 

L’offre actuelle en matière de crédit est extrêmement diverse et variée, et les taux d’emprunt conso (que ce soit pour les prêts personnels, les crédits auto-moto ou les prêts travaux) peuvent beaucoup changer selon les établissements financiers.

Regroupant l’ensemble des coûts liés au crédit (taux nominal d’intérêt, assurance obligatoire, éventuels frais de dossier), le Taux annuel effectif global (TAEG) de chaque prêt est obligatoirement inscrit sur les publicités ainsi que sur les fiches d’informations précontractuelles, ce qui permet donc aux particuliers de comparer les différentes offres de crédit avant de s’engager.

 

2018, une année pour emprunter

 

Avec une croissance à près de 2% en 2017 ainsi qu’un taux de chômage en baisse, les ménages français ont repris confiance, se remettent à consommer, et de plus en plus à crédit. En 2017, la production annuelle de crédit à la consommation a augmenté de 4,1% et cette tendance devrait se poursuivre cette année.

En effet, selon le 30e rapport annuel de l'Observatoire des crédits aux ménages publié fin janvier, les taux actuels extrêmement bas ont déjà convaincu 4 % des sondés de souscrire un nouveau crédit conso, soit un taux supérieur à 2016.